• United of religion

     
    n
     
     
     
    Photo de Flores Magon.
    la photo de Flores Magon.

    "Il n'y a pas assez d'amour et de bonté dans le monde pour qu'il soit permis d'en prodiguer à des êtres imaginaires."
    Friedrich Nietzsche
    .....

    Dieu ne peut être ni bon, ni méchant, ni juste, ni injuste. Il ne peut rien vouloir, ni rien établir, car en réalité il n'est rien, et ne devient le tout que par crédulité."
    Mikhaïl Bakounine
    .....

    Que la religion serve de masques aux desseins les plus vils, c'est un fait qui ne doit plus étonner personne."
    Arthur Schopenhauer
    .....

    "Mais derrière le rire, mon but est de faire un peu d'éducation. En me moquant, j'espère amener le lecteur à réfléchir. En faisant ressortir le caractère enfantin des "Saintes Ecritures", en mettant en relief les absurdités, les immoralités, les mensonges contenus dans le "Livre de Dieu", j'ai conscience de faire œuvre utile contre le cléricalisme exploiteur et contre la superstition néfaste […] avec bon sens, joyeusement, démolissons l'œuvre des charlatans ! Débourrons les crânes!"
    André Lorulot

     

    la photo de Les athées en action

     
     
     
     
    Photo de Les athées en action.

     "  Ils sont tout ce que l'on veut, sauf incompétent, c'est précisément grâce à cela mais aussi à leur intelligence qu'ils sont et se maintiennent au pouvoir, prendre ces gens là pour des incompétent ou des cons serait une terrible erreur. Ne sous estime jamais un prédateur."

    la vidéo de Opération Boycott . Apporter des éléments qui permettraient d'alimenter la réflexion des islamophobes :Les Guignols - World company et le ‪#‎Terrorisme‬ A qui profite vraiment le Terrorisme ? Comment gouverner le monde par la peur...! ‪#‎EtatDurgence‬ ‪#‎Amalgame‬ ‪#‎NWO‬

     

    Les financiers et les actionnaires profitent de cette période faste pour les exploiteurs de toutes sortes! Les profits du CAC 40 grimpent de 38% au premier semestre grâce à l'euro faible LATRIBUNE.FR

     

    La religion est un bon prétexte pour justifier tout les nationalismes, impérialismes et les multiples tensions guerres dans le monde que ce soit aux proche orient, entre sunnites et chiites....

     

    Deux Israéliens ont été inculpés pour l'incendie criminel qui a coûté la vie à trois membres d'une famille palestinienne le 31 juillet 2015 à Douma, en Cisjordanie.
    L'attaque de Douma, perpétrée en pleine nuit au moyen d'un cocktail Molotov, avait déclenché des réactions de fureur et d'effroi parmi les Palestiniens de Cisjordanie, ainsi qu'un douloureux examen de conscience au sein de la société israélienne. Les inscriptions «Vengeance» et «Longue vie au Messie», découvertes sur un mur proche du lieu de l'incendie, avaient d'emblée orienté les soupçons des enquêteurs vers la mouvance extrémiste juive.

     

    Qui sont les jihadistes français ?
    Qui se radicalise, pourquoi et par quels processus ? En France apparaissent deux groupes aux ressorts distincts, l’un issu des banlieues et passé par la délinquance, l’autre venant des classes moyennes, le regard tourné vers la Syrie.

    Extrait : " L’EI déclare en même temps la guerre aux démocraties occidentales avec une surenchère dans la politique du pire, qui vise à provoquer l’Occident en revendiquant ouvertement tout ce qui est susceptible de provoquer l’effroi des opinions publiques occidentales. Il s’agit de transcender les limites de son avancée territoriale en apparaissant comme l’avant-garde des musulmans face aux « croisés », ce qui facilite la fédération des groupes jihadistes-salafistes sous son drapeau. Atteintes aux droits des femmes, des minorités, des homosexuels, exécutions de masse, décapitations et crucifixions, retour à l’esclavage, c’est comme si les dirigeants de l’EI avaient consciencieusement listé tout ce qui était susceptible d’entraîner dans l’urgence l’Occident dans une guerre avant même qu’une solution politique n’ait pu être pensée pour accompagner la campagne militaire, limitée à des bombardements aériens" .

      un lien.On le voit, la rhétorique guerrière de Hollande se plaçant en chef de guerre ( mais il n'est pas le seul dirigeant) me fait penser au discours de Bush après les attentats du 11 septembre, est une erreur a mon sens. Ils semble être pris dans le piège voulu par Daesch d'une confrontation plus forte 

    En se lançant dans une guerre froide régionale, les régimes du Proche-Orient imaginent se protéger de la contagion du « printemps arabe ». La logique : exacerber les tensions avec leurs voisins pour préserver le statu quo intérieur. Leur stratégie débouche sur une impasse lourde de menaces nouvelles"Le Yémen, première victime des tensions entre Iran et Arabie saoudite

    La montée des tensions entre l’Iran et lArabie saoudite depuis l’exécution de l’opposant chiite saoudien Nimr Baqer Al-Nimr, samedi 2 janvier, menace l’ensemble du Moyen-Orient. Première victime potentielle de la rupture par Riyad de ses relations diplomatiques avec Téhéran : les négociations de paix au Yémen, qui sont censées reprendre en janvier.

     

     La colère de Dieu va s'abattre sur les autorités saoudiennes, a promis dimanche l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution iranienne, au lendemain de l'exécution d'un dignitaire chiite.
    "Le sang injustement versé du martyr opprimé va, à n'en pas douter, faire son effet et la vengeance divine va s'abattre sur la classe politique saoudienne", a-t-il déclaré, selon la télévision publique.Le cheikh Nimr al Nimr, figure de la contestation saoudienne, été exécuté samedi avec trois autres condamnés de confession chiite et 43 membres d'al-Qaïda.

    Le signal lancé par Riyad a plusieurs destinataires.l'Etat islamique comme «le meilleur défenseur» des sunnites face aux «hérétiques chiite. C'est aussi une réponse au calife Abou Baqr al-Bagdadi et contre bacahr el Assad et l'Iran Il y a aussi comme un parfum de revanche dans l'exécution du cheikh Nimr. Revanche après la liquidation du chef rebelle syrien Zahran Alloush près de Damas il y a dix jours. A la tête de «l'armée de l'islam», financée et appuyée par Riyad, Alloush

     

    Donc  L'exécution par Riyad du dignitaire chiite Nimr Baqr al-Nimr tombe au plus mauvais moment. Elle risque d'aggraver la guerre que se livrent - via leurs sponsors iranien et saoudien - chiites et sunnites de Sanaa à Bagdad en passant par Damas, Beyrouth et Bahreïn

     

    Irak : attentats dans deux mosquées sunnites : 

     Deux mosquées sunnites dans le centre de l'Irak ont été visées aujourd'hui avant l'aube par des attentats à la bombe, l'exécution d'un dignitaire chiite par l'Arabie saoudite sunnite faisant craindre une escalade entre les deux communautés.

     Selon la police et des médecins, des hommes portant des uniformes militaires ont détoné des bombes dans deux mosquées de la région de Hilla, faisant trois blessés. En outre, un muezzin a été abattu près de sa maison à Iskandariya.

    A Hilla, une ville située à 80 kilomètres au sud de Bagdad, une bombe a explosé peu après minuit dans la mosquée Ammar ben Yasser, a indiqué un officier de police. "Après avoir entendu l'explosion, nous sommes allés sur les lieux et nous avons et nous avons trouvé des engins explosifs artisanaux", a expliqué cet officier. "Des habitants nous ont dit avoir vu un groupe de gens habillés d'uniformes militaires mener cette attaque", a-t-il jouté en précisant que dix maisons du voisinage ont également été endommagées par l'explosion. La mosquée Al-Fateh, dans un village proche de Hilla, Sinjar, a été visée par une attaque similaire. Selon l'officier de police, trois ou quatre hommes seraient les auteurs de cette attaque.

    Le risque de revoir la guerre civile et ses exécutions  extra judiciaire en Irak entre sunnites et chiites est élevé. C'est donc toute la région qui est pris dans l'engrenage, le cercle vicieux des représailles et de la logique : oeil pour oeil, dent pour dent. Daesh peut pour l'instant dormir tranquille, notre large coalition hétéroclite travail pour vous.

    Afghanistan: attentat suicide près de l'aéroport de Kaboul : l. Ce nouvel attentat dans la capitale afghane intervient dans un contexte de fortes tensions et de regain des violences, à l'heure où Kaboul compte malgré tout raviver des négociations de paix avec les talibans, suspendues depuis l'été dernier. Tandis que survenait l'attentat près de l'aéroport de Kaboul, la police et l'armée tentaient toujours de neutraliser des hommes armés retranchés dans un bâtiment adjacent au consulat d'Inde de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan. Ils ont essayé, en vain, de prendre d'assaut le consulat hier soir.

    Donc 

    L'année 2016 s'annonce donc aussi pleine d'incertitudes en Afghanistan. Quatorze ans après avoir été chassés du pouvoir, les talibans sont de retour, et désormais capables de monter des offensives contre des grandes villes.

    En partie occultée par la guerre en Syrie et en Irak, la situation en Afghanistan s'est rapidement dégradée en 2015. Les talibans contrôlent à des degrés divers environ 30 % de l'Afghanistan. C'est leur plus grande extension territoriale depuis leur déroute en 2001. Plusieurs provinces pourraient tomber complètement sous leur contrôle lorsque commencera la traditionnelle offensive de printemps. Des camps d'entraînement d'al-Qaida ont aussi réapparu comme à l'époque de Ben Laden. Phénomène nouveau, des émanations de l'État islamique ont surgi dans plusieurs régions d'Afghanistan. Pour empêcher la déroute des forces afghanes, le président américain a du revenir dans la précipitation dans le bourbier afghan.

     

     Le pari risqué de l'Arabie saoudite après l'exécution d'un chef chiite 

    Démocratie : Les liaisons dangereuses par citoyenactif daté du 03/01/2016

    : Vers un État d’Exception Permanent par l'Indigné Révolté en date du #Posté le dimanche 03 janvier 2016 23:17

    la photo de NON a Pegida en France. n


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :