• n

    JPEG - 87 ko

     

    LÀ-BAS Hebdo n°21 (2) avec le MONDE DIPLOMATIQUE, Hervé KEMPF et Didier PORTE

     COMPLOT PARTOUT ? COMPLOT NULLE PART ? Abonnés Le vendredi 19 juin 2015

     

    l'Histoire est plein de complots mais il faut faire la distinction du "petit" complot comme l assassinat de Cesar et le grand complot universel soit la paranoïa
    Umberto Eco



    pas besoin de complot ,quand les intérêts convergent .Ces gens ont été dans les memes universités ,vont dans les mêmes conseils d administration, dans les meme clubs, ils ont des intérêts communs ils n ont pas besoin de se réunir pour savoir ce qui est bon pour eux.
    Georges Carlin

    c' est l'une des faces les plus hideuses du nationalisme le plus bas ... Il est une des manifestations de la contre-révolution en marche qui, profitant de l'ignorance, de l'inconscience des uns, de l'impuissance momentanée des autres, joue sur les plus mauvais instincts pour arriver à ses buts."
    Voline

     

    COMPLOT PARTOUT ? COMPLOT... Les complots c’est vraiment formidable ! Grâce à eux, rien n’est jamais vraiment la faute de personne. En réalité, tout ce qui va mal dans le monde est causé par les grands méchants Illuminatis habillés de costumes Armani en peau d’orphelin qui tirent les ficelles dans l’ombre tout en sirotant du punch au sang de veuves. Et quand je dis tout, c’est vraiment tout ! Tenez, moi par exemple, je suis sûr que les chinois de la CIA du FBI ont implanté psychiquement dans la tête des filles un faux sentiment de répulsion à mon encontre parce que, c’est certain, leur rejet n’a aucuuuuuun rapport avec mon infaillible technique de drague "Hey, ton père serait pas chef de restaurant gastronomique ? Parce que franchement t’es trop bonne !!". C’est les Illuminati, c’est les francs-maçons, c’est les sionistes, c’est Wall Street... Les marchands de complots prospèrent. Ils détiennent la clé du brouillard et les peuples désorientés se font avoir. 

     

    « Avec le recul, c'était une secte », déclare-t-elle. « Au début, c'était excitant de connaître des secrets et de pouvoir en faire part aux ignorants. Il y avait une communauté avec des règles, des hiérarchies etc. Jusqu'à ce que je ne me rende compte de la pression qu'ils exerçaient – toute personne qui ne partageait pas leur point de vue était systématiquement attaquée, bloquée ou radiée en quelques minutes. Tout ce que je faisais en ligne était enregistré, collecté et noté. Je trouve que cela ressemble beaucoup à la Scientologie. Pour moi, c'est la même chose. »

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A lire 

    Comment j’ai quitté la secte des théories du complot | VICE | France
    Stephanie Wittschier a essayé de convaincre le monde entier de l'existence des Illuminatis et des extraterrestres. Puis, elle a commencé à douter.VICE.COM
     

    La théorie du complot annihile la lutte des classes, rend le peuple docile car il ne peut pas analyser et ce dire qu'ils peut renverser une pieuvre, tandis que si nous montrons que ce système est logique, que différents acteurs y participent a des degrés divers, il trouvera l'énergie pour le faire sans se référer a un chef.Continuer de croire aux théories du complot nous oblige à rejeter de plus en plus de nos sources de connaissance, et à renoncer de plus en plus à la confiance en l'autre et en nos 

    mécanismes générateurs de savoir, dont nous sommes tout à fait dépendants. À un certain niveau, la «théorie du complot de la société» nous demande finalement de renoncer à la société toute entière. Et cela nous place vraiment sur une pente très dangereuse."

     

    «  et le grand méchant loup,tu y crois aussi ? après tout,faut pas être sectaire,comme tu dis....peu importe si des gens bourrés de pognons arrivent (et j'en doute fort) à se mettre d'accord pour diriger le moooonnnnde...ce sont les mécanismes qui font, que nous ne le dirigeons pas nous même qu'il faut combattre,pas penser que c'est la faute du chat de la mère Michèle »"

     

     C'est sûr que c'est plus simple de croire(et non penser;lol) en quelque chose d'invisible et indétectable que de comprendre le capitalisme...un peu comme dieu et la science quoi.

    Sources 

    Post intéressant de Raoul Nasri 


    votre commentaire
  •  

    n

     

     

    Seme shit!! Different asshole!!

     
    Photo de 田仲充.
     
    je te conseil ce soir de voir Mardi 26 avril de 20h55 à 22h25 sur Arte

    Société : 1T Tchernobyl, Fukushima : vivre avec " Thèmes de l'émission : Réalisateur : Olivier Julien ...Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, cinq ans après celle de Fukushima, quel risque présentent les territoires dits «faiblement» Trente ans après la catastrophe de Tchernobyl, cinq ans après celle de Fukushima, quel risque présentent les territoires dits «faiblement» contaminés, dont les habitants sont restés sur place ? En Europe, dans ces «zones grises» dites vivables, près de sept millions de personnes, réparties entre la Russie, l'Ukraine, la Biélorussie et la Norvège, ont basculé dans l'inconnu, devenant les cobayes d'une cohabitation permanente avec la radioactivité. Dans les territoires les plus proches de Tchernobyl, le mois suivant l'accident, s'est déclarée une épidémie de cancers infantiles de la thyroïde. Mais que sait-on des conséquences à court, moyen et long termes d'une contamination qui continue d'affecter l'environnement et la chaîne alimentaire ? Olivier Julien a enquêté auprès des habitants de trois zones contaminées, en Biélorussie, auprès des Samis de Norvège et au Japon

    la photo de Patrick Odiard.
    25 min · 
     

    Combien sont encore vivants? Et malades?

     
    Photo de Patrick Odiard.
     
     

    n


    votre commentaire
  • n

    la photo de Thibault Delferiere.
     Photo de Thibault Delferiere.
     
     
     
     
     
    •  
     
     
     
     
     
     
     
    •  
      "en effet... et les mois qui viennent risque eux, par contre, de suivre la chanson..."
       
      Photo de Laurent Potelle.

    votre commentaire
  • n

     

    un lien.
    1 h · 
     
     
    Panama Papers : Arnaud Claude, associé de Nicolas Sarkozy, au cœur du scandale.
    BLOGS.MEDIAPART.FR
     

    Ma cabane au Panama 

    ▪ Voilà que le Panama n'est plus seulement un canal ou un couvre-chef. (Quoique, considérant qu'Al Capone en portait souvent un... on aurait pu s'en douter : il y avait anguille sous roche !)

    Je vous l'avoue, en découvrant les gros titres sur les "Panama Papers" il y a quelques jours, votre correspondante a levé les yeux au ciel.

     
      

    L'élite mondiale, avoir des comptes cachés et des petits secrets financiers, ça par exemple, quelle surprise ! Jérôme Cahuzac ou les époux Balkany, impliqués dans des montages opaques ? Non !!!

    A lire : Le roman noir des Hauts-de-Seine Règlement de compte, corruption…. Un fief sans foi ni loi. Le Far West ? Pas si loin Documentaire- Le roman noir des Hauts-de-Seine L'éloquente saga des hauts de Seine, fief de la droite qui en a fait le terrain privilégié de ses arrangement avec la loi. Ne pas rater le témoignage hallucinant des barons locaux. Cette saga n'a rien a envié aux bons western. Il était une fois dans l'ouest Le roman noir des Hauts-de-Seine

    la publication de Bob Solo.
    Photo de Bob Solo.
    Bob Solo
    3 h · 
     

    04/07 Et "le meilleur d'entre eux" pour la fin. Papy Canon, le Parrain du Sénat, le Don Corleone du Figaro chasseur "d'assistés" et donneur de leçons.

     

    Photo de Juana Altamirano.

     

     

     

    Passé ces premiers moments d'ironie facile, je me suis penchée un peu plus en détails sur le dossier -- car bien entendu, l'important n'est pas tant que fait que les paradis fiscaux existent... mais bien qui en profite, en toute discrétion et confortablement à l'abri d'un anonymat soigneusement entretenu.

    , cette "méga-fuite de documents ultra-confidentiels [...], c'est comme si un trou noir venait de restituer des décennies d'information disparues".

    "[...] Soudain, des centaines de personnalités politiques, de chefs d'Etat, d'ultra-riches, de sportifs ultra-célèbres, d'artistes ou de mafieux risquent de faire l'objet de poursuites fiscales et judiciaires".

    N'allez tout de même pas vous faire d'illusions, cher lecteur : "ne rêvons pas", continue Philippe, "il sera difficile de mettre la main sur l'argent occulte, il est partout et nulle part".

    ▪ Et, bien entendu, les compères du Deep State n'ont pas l'intention de se laisser atteindre par des choses aussi négligeables et triviales que la loi ou le simple esprit civique.

    "Payer moins d'impôts est une ambition des riches aussi vieille que la taxation. Plus l'impôt se raffine et se complique, plus les montages deviennent sophistiqués. Quant à la différence entre l'optimisation et la fraude, laissons cela aux juristes et aux gens qui ont les moyens de payer cher des conseils avisés et spécialisés. ".

    "La kleptocratie a toujours eu suffisamment de revenus pour se construire des abris et échapper aux lois et aux impôts qu'elle décide d'appliquer aux autres".

    Je pense qu'on peut affirmer sans trop se tromper que l'indignation sera générale et fort bruyante de la part de nos politiques. S'ensuivront des mesures "sévères" pour renforcer "la Transparence" (avec un T majuscule) et "l'équité" (moins majuscule, mais ça ne mange pas de pain et ça fait joli dans le paysage).

    Cependant, tout cela revêt un intérêt presque anecdotique en regard du scandale planétaire qui se matérialise avec les "Panama Papers".

    Nous savons tous que le Panama fait partie -- avec les Iles Vierges britanniques, les Seychelles et autres Iles Caïman -- de ces champions de l'anonymisation des personnes physiques et morales (entreprises commerciales, fiduciaires, hedge funds...) via des cascades de sociétés écran qui interdisent aux autorités fiscales de tout pays de pouvoir réclamer l'impôt.

    Pour résumer très trivialement : pas de titulaire identifiable + pas de pays d'origine + pas de flux financiers traçables = pas d'impôt.

    Nous savons tous que les paradis fiscaux siphonnent au moins 10% (en réalité c'est bien plus) des revenus et recettes imposables de par le monde -- mais c'est bien l'anonymat qui met les fraudeurs à l'abri du fisc.

    Jusqu'à présent, la triche des uns et des autres faisait partie du domaine du soupçon. Au pire, quelques listings de personnes physiques avaient fuité chez UBS, faisant l'objet d'une exploitation sans enthousiasme... et les LuxLeaks avaient mis en évidence des pratiques d'évitement de l'impôt par plusieurs centaines de multinationales.

    Les conventions prédéterminant un niveau forfaitaire d'imposition entre l'Etat luxembourgeois et des entreprises possédant une filiale sur son sol constituent un procédé "limite"... mais pas illégal.

    Trou noir et informations disparues
    Avec les "Panama Papers" -- une méga-fuite de documents ultra-confidentiels dont le Süddeutsche Zeitung a été le premier récipiendaire --, c'est comme si un trou noir venait de restituer des décennies d'information disparues.

    Les séries de 1 et de 0 indéchiffrables deviennent des noms... par milliers s'agissant de personnes physiques, par dizaines de milliers s'agissant de sociétés offshore (15 600 d'après les premiers éléments divulgués par Le Monde, principal relais français de l'affaire).

    Ce qui laisse tout le monde pantois, c'est l'échelle de la fuite. Avec les SwissLeaks et les LuxLeaks, nous apercevions un bout de périscope fendant la surface des flots ; cette fois-ci, c'est un sous-marin tout entier qui surgit de l'océan dans un bouillonnement d'écume.

    Onze millions et demi de documents, soit 2 600 giga-octets de données secrètes, ont été exfiltrés des ordinateurs du cabinet Mossack Fonseca. Ce dernier est l'un des plus gros spécialistes de la "domiciliation" (comprenez de l'anonymisation) du Panama, fournissant toute l'ingénierie permettant de blanchir et recycler l'argent de la fraude fiscale, des pots-de-vin, de la corruption, de la drogue et du crime en général.

    Soudain, des centaines de personnalités politiques, de chefs d'Etat, d'ultra-riches, de sportifs ultra-célèbres, d'artistes ou de mafieux risquent de faire l'objet de poursuites fiscales et judiciaires.

    Ne rêvons pas : il sera difficile de mettre la main sur l'argent occulte, il est partout et nulle part.

    Les intéressés, avertis de la fuite affectant Mossack Fonseca, ont eu tout le temps de mettre en place de nouvelles cascades de sociétés-écran et de holdings, de disséminer l'argent des centaines de fois à travers des milliers de structures offshore.

    Ca va faire mal...
    L'argent illégal, insaisissable, ne pourra pas être confisqué en tant que tel. En revanche, les comptes officiels des fraudeurs pourront être saisis... et dans le cas de personnalités politiques, de brillantes carrières vont être brisées net.

    Des sportifs -- déjà multi-millionnaires mais qui en veulent toujours plus -- vont apparaître aux yeux de leurs supporters (qui n'ont pour leur part aucun moyen d'échapper aux taxes et aux impôts) pour ce qu'ils sont : des enfants pourris-gâtés, avides et viscéralement égoïstes. Ceux qui les idolâtrent appartiennent souvent aux classes les plus modestes, celles auxquelles la solidarité des plus riches s'avère la plus indispensable.

    Des "Ballons d'or" vont se transformer en sportifs à la moralité de plomb... des champions auto-proclamés de la (fausse) générosité vont passer du statut de donateurs ostentatoires à celui de grands dissimulateurs... des couples de corrupteurs et de corrompus vont pouvoir passer bras-dessus bras-dessous devant la justice. Et peu importe les montants en jeu -- qui ne seront probablement jamais connus.

    Le coup risque également d'être rude pour le Luxembourg dont la réputation de probité avait volé en éclats avec les LuxLeaks. Les fichiers de Mossack Fonseca sont farcis de noms de filiales luxembourgeoises de banques de tout gabarit qui y possèdent des locaux avec salariés, un bureau ou une simple boîte aux lettres.

    Au fait, qu'en pense notre "patron" de l'Europe, Jean-Claude Juncker ? Il connaît par cœur ce système qu'il a longtemps supervisé... mais il nous assurera n'avoir jamais été au courant des détails, opacité du système oblige.

    Le couperet de la justice chinoise risque en revanche de s'abattre impitoyablement sur tout concitoyen soupçonné de faits de corruption dont le nom figurerait sur les listings remis aux 107 rédactions membres de l'ICIJ (Consortium international des journalistes d'investigation).

    Les oligarques russes auront peut-être plus de chance avec le Kremlin, car l'exemple (le mauvais) vient d'en haut... de tout en haut. Et l'on imagine aisément quelle exploitation les Etats-Unis et ses alliés de l'OTAN vont pouvoir en faire.

    Pour conclure, avec les LuxLeaks, le grand public avait découvert l'une des griffes du sphinx émergeant des sables. Avec les "Panama Papers", c'est comme si l'une des plus grandes pyramides de fraude fiscale sur terre surgissait du sol, jusqu'à 140 mètres au-dessus de la plaine du Nil.

    Cinq semaines après les premières révélations sur le rôle du cabinet Mossack Fonseca dans l'évasion fiscale internationale, le scandale des "Panama Papers" fait de nouveau la une de l'actualité. Auditionné aujourd'hui par la commission des finances du Sénat, Frédéric Oudéa a martelé : "laisser penser que le groupe Société générale serait au coeur de l'évasion fiscale est une information erronée et injustifiée". Mis en cause pour avoir déclaré aux sénateurs, en 2012, que sa banque n'avait plus aucune activité dans les paradis fiscaux, le dirigeant ne devrait pas être poursuivi. Au même moment, "Le Monde" accusait deux autres banques tricolores, Crédit Agricole et BNP Paribas, de recourir à des montages offshore - une pratique que la banque verte affirme avoir "cessé de manière définitive" en 2015. 

    08/01/2013 L'argent sans foi ni loi 2


    votre commentaire
  • n

    Mains brunes sur la ville

     

    " Il n'y a pas d'alternative "
     
    21/07/2011" Les réformistes acceptent l'économie de marché non seulement parce que l'on n'a pas le choix, mais aussi parce qu'elle est garante de libertés."
    Rocard


    " Il n'y a pas d'alternative "

     

    C'était la Génération Mitterrand (documentaire) A Documentaire "C'était la Génération Mitterrand » tiré du livre "Les Enfants de Mitterrand", éditions Denoël (janvier 2010). Auteur : Maud GUILLAUMIN.
    Avec la participation exceptionnelle de Lionel Jospin Julien Dray Jean-Louis Bianco, David Assouline, Elisabeth Guigou : Documentaire 52 minutes. Chaîne Toute L'Histoire.

    Si l'on peut regretter l'absence de contrepoints qu'auraient pu apporter des personnalités de droite ou extérieures au champ politique (qui se limitent ici à Laurent Joffrin), et si la duplicité de Mitterrand semble un peu sous-estimée, ce documentaire a le mérite de rappeler que la gauche française a su faire rêver... avant de décevoir. —

    10 mai 1981 - 15 mai 2011 , triste anniversaire : citoyen actif : Très bon article de Serge Halimi, surtout après le désarroi de la gauche ( PS) après le scandale de DSK.  10 mai 1981, triste anniversaire ( source monde diplomatique)

     


    Gérard Mordillat : Nous ne vivons pas une "crise" mais un coup d'Etat antisocial
    On n'en a pas fini avec les inégalités
    Jean Christophe Rufin pour son livre Globalia

     une photo sur le journal de Yannis Youlountas.
     
     
    Photo de Nicole Ferroni.
    Nicole Ferroni

    Bonjour, 
    Comme convenu un tableau version "Oui-Oui & le Secret d'Affaires" du vote de nos eurodéputés, suite à l'adoption de la directive "Secret d'Affaires" au parlement européen le jeudi 14/04/16.

    (et dessous, les liens qui m'ont permis de le construire....bon appétit)



    Personne dit qu' ils sont tous pourris à l' origine. ils sont juste a l'image du système qu ils défendent, c est a dire que la pourriture fait parti de la fonction même. la personne la mieux intentionné du monde de par la structure du capitalisme , finirait par être un salopard comme les autres a leur place et puis niveau simpliste dire que critiquer les politiciens c est d extrême droite ça se pose là. car il me semble qu une base de l extrême droite c est l'état fort, et que appeler a voter c est bien défendre l'état 

    j’ai pensé à la chanson : Elle est belle la France, par les Fatals Picards. Cela m’amène au documentaire que j’ai vu dimanche suivi d’un débat 

     

    Cela m’amène au documentaire projeté dimanche  Mains brunes sur la ville Reportage sur la gestion d'une municipalité par le FN. Les deux jeunes réalisateurs ont voulu a travers ce t

    Mains brunes sur la ville La maire de Bollène(Vaucluse ...

    Inquiétude dans les villes gérées par le FN...

    En mars 2014, David Rachline était élu maire de Fréjus, puis sénateur du Var. Comme dans d’autres municipalités gagnées par le Front national, les structures associatives d’action éducative et sociale ont été les premières sacrifiées :  " Ce qui est en train d’être mis à mort par le FN, ce n’est pas tant telle ou telle structure mais bien l’envie même de résister qui pourrait germer chez les uns ou les autres. Et c’est de cela dont il est question. Les électeurs de ces villes ont choisi, certes. Mais en laissant faire dans le Var, l’Etat laisse la République s’éloigner un peu plus de ces territoires. Elle est pourtant un bien précieux. La pierre angulaire de l’E...

    Afficher la suite Villes FN : l’Etat au secours de la République ?
    .

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires